Actualités

07 janvier 2019

Sauver sa voix

|
Par Sabine Faraut
|
0 Commentaires

Comédien / comédienne voix, chanteur(euse), professeur(e)… vous sollicitez beaucoup votre voix et vous sentez qu’elle ne répond pas comme d’habitude ?
Voici le top 3 des exercices pour sauver une voix en voie d’extinction.

  1. Soufflez dans une paille

Pour faire simple, il suffit de prendre une paille de petit diamètre et de chanter dedans. Assurez-vous qu’il n’y a pas de fuite d’air (ni par le nez, ni autour de la paille) et faites des glissades vers le haut et le bas de votre voix, faites aussi des notes tenues (dans une tessiture confortable). Maintenez un volume moyennement fort (même si la paille fera que le son sera assez petit à l’extérieur, vous sentirez bien que vous chantez fort à intérieur). Continuez de jouer avec des sons ainsi pendant 3 à 5 minutes, puis essayez de parler et de chanter à nouveau. Vous devriez sentir plus d’aisance. Certaines personnes ont l’impression que la gorge est dégagée et que la voix est placée « plus haut » dans la tête, mais ceci est une sensation subjective.

Pourquoi ça marche ?
Cet exercice existe depuis bien longtemps dans les cliniques de la voix – il a été mentionné pour la première fois en 1902 dans un article allemand sur la voix mais les vraies recherches sur cette technique ont été faites dans les années 60 en Finlande.
Cet exercice a la particularité d’étirer les cordes vocales, de réduire la compression entre elles et de renforcer leur vibration, tout en réduisant l’effort nécessaire pour produire un son.

  1. Fricatives voisées

Dites « V » et tenez le son. Mettez-y de l’énergie, comme une moto qui vrombit. Vous sentirez des vibrations entre les dents et la lèvre inférieure. Gardez la sensation des vibrations sur la lèvre et faites des glissades sur votre tessiture – maintenez un son facile et un volume moyen. Si vous vous focalisez sur votre abdomen, vous sentirez aussi un travail musculaire à ce niveau là pendant le V. Relâchez l’abdomen lorsque vous reprenez votre souffle.
Essayez des mélodies simples en V aussi (au clair de la lune, par exemple), gardez l’énergie dans votre son et la sensation de vibrations sur la lèvre.
Lorsque vous reparlez ou rechantez après ces exercices, vous sentirez certainement plus de facilité et de légèreté aussi. Faites cet exercice deux fois par jour en période de fatigue.

Pourquoi ça marche ?
C’est une version simplifiée d’un protocole de thérapie vocale qui s’appelle « Accent Method Voice Therapy ». Créé par Svend Smith au Danemark dans les années 30, cette technique de rééducation vocale produit des améliorations chez la majorité des patients qui la pratiquent en réduisant la force d’accolement des cordes vocales et en renforçant la vibration de ces dernières.

  1. Dites « M » !

Dites « M » et tenez la note. Essayez de faire en sorte de sentir les vibrations autour du nez quand vous faites cet exercice.  Maintenant, dites « i » et tenez la note. Cette fois-ci vous sentirez les vibrations plus derrière les dents du haut ou sur le palais dur. Enfin, dites « ou » et tenez la note. Les vibrations se feront ressentir au niveau du petit rond formé par les lèvres.
Chantez des notes tenues avec ces trois sons, les uns après les autres et focalisez toute votre attention sur la sensation de vibration aux points énumérés. Comme pour la paille, faites des glissades vers le haut et le bas pour explorer l’étendue de votre voix et remarquez que lorsque les vibrations apparaissent au bon endroit, la voix semble facile et presque sans effort.

Pourquoi ça marche ?
Il s’agit ici d’une version simplifiée d’un protocole de rééducation vocale appelée « Resonant Voice Therapy », une technique développée par le Dr Katherine Verdolini dans les années 2000. La spécificité de cette technique est qu’elle permet de produire un son plein et facile avec un équilibre parfait dans l’accolement des cordes. Elles ne sont ni sur, ni sous accolées, ce qui réduit l’effort nécessaire pour parler ou chanter et permet de corriger simultanément des gestes vocaux hyper et hypotoniques.

Vous aurez peut-être une préférence pour un de ces exercices, utilisez celui qui marche le mieux pour vous.
Si la fatigue vocale persiste plus de dix jours, prenez RDV avec un phoniatre.

Source : chanteurmoderne.com

|

Publier un commentaire