Actualités

26 septembre 2017

La voix, une arme de séduction massive

|
Par Sabine Faraut
|
0 Commentaires

Laissez tomber les heures dans la salle de bain à vous apprêter et misez plutôt sur votre voix. Les sons qu’elle produit joueraient un rôle essentiel dans le processus de séduction. Si l’ont sait que la voix est l’un des critères indissociables de la rencontre amoureuse, il est plus rare de savoir ce qui séduit véritablement l’autre.
Une voix est séduisante lorsqu’elle active dans le cerveau, chez celui ou celle qui l’écoute, des zones du plaisir entrainant une déferlante d’hormones et de neurotransmetteurs comme la dopamine, la sérotonine… Et certaines harmoniques semblent avoir les faveurs du public.

La voix de l’homme

Lorsqu’on parle séduction de la gent masculine, bon nombre de femmes n’ont d’ouïe que pour les voix graves, chaudes, profondes, avec un rythme plutôt lent et un timbre éraillé. Daniel Craig ou Clive Owen par exemple outre-manche. D’où leur vient cette sonorité « profonde » dans la voix ? Une dose suffisante de testostérone. Des chercheurs ont révélé que, pour la plupart des femmes, les hommes avec une voix grave sont plus matures que la moyenne, en imposent socialement plus, sont plus charismatiques et seraient des partenaires sexuels de premier choix.

Et ce pouvoir de la « voix grave » peut être décuplé. Il suffirait pour cela de parler, en plus, sur un ton monocorde. C’est le résultat surprenant d’une étude menée il y a trois ans par des chercheurs américains. Pour arriver à cette conclusion, le Dr. David Puts de l’université de Pennsylvanie et son équipe ont étudié les variations du ton de voix d’une centaine d’hommes que les chercheurs avaient placé dans des situations de jeu de séduction avec des femmes. Après analyse, il apparaît que les hommes qui adoptent tout au long de la phase de séduction un ton de voix monocorde, c’est à dire avec de faibles variations de fréquence, semblent être, pour la gent féminine, les plus séduisants. Selon les chercheurs, le ton monocorde serait directement associé à la force, à la puissance, au contrôle et à la confiance en soi. A l’inverse, l’augmentation et la variation des tonalités vocales – pensez par exemple à Fabrice Lucchini – seraient signe d’anxiété et pourraient être ressenties comme agressives par les femmes.

La voix féminine

Quel type de voix féminine plait aux hommes ? Des chercheurs ont révélé que beaucoup d’hommes étaient attirés par des femmes ayant une voix aigüe. L’explication est à nouveau hormonale. La voix des femmes avec des niveaux d’œstrogènes plus élevés tire vers les aigus. Une voix aigüe présuppose, chez celle qui la porte, une féminité assumée voire une certaine forme de fragilité. Et cet indice de vulnérabilité chez la femme, l’homme y est sensible. Des études récentes révèlent d’ailleurs que quand la femme est attirée par un homme et qu’elle veut le séduire, elle modifie, automatiquement et souvent de façon inconsciente, sa voix en allant plus dans les aigus envoyant ainsi un message du type « protège moi ». Et comme la nature est bien faite, une autre étude révèle que la voix de la femme se ferait plus aiguë en période de pré-ovulation, c’est-à-dire au pic de sa fécondité. Un signal vocal que les femmes envoient inconsciemment aux hommes pour les prévenir de leur fertilité.

Notre voix évolue-t-elle au cours de la vie ?

Notre voix est « élastique ». Elle peut parfois varier en fonction de notre état de fatigue, de nos émotions, de nos mauvaises habitudes (tabac, alcool), de notre environnement (air sec, pollution… ). Mais comme l’élastique que l’on a fini de tendre, la voix revient toujours à sa position initiale, naturelle. C’est pourquoi elle est relativement stable. On peut même dire que, contrairement à beaucoup d’autres parties de l’anatomie, la voix vieillit extrêmement lentement… à condition de savoir l’utiliser, de l’entrainer régulièrement et de ne pas être malade. Notre voix ne trahit pas forcément notre âge, ce qui est un avantage pour la séduction tout au long de la vie. Ce n’est qu’une fois entrée dans le 3ème âge, que la voix des femmes, comme celle des hommes, va perdre de sa puissance, de son endurance et de sa souplesse. L’élastique, usé, devient du coup plus raide. Aussi, plus nous vieillissons et plus les différences entre les voix des deux sexes diminuent : la voix des hommes devient plus aiguë, celle des femmes plus grave. Elles finissent, d’une certaine manière, par se rejoindre. Un retour à la parité vocale qui sonne le glas de l’une de nos meilleures armes de séduction.

Source : Marie Claire

|

Publier un commentaire